Pour commencer

En résumé

Les maladies neurodégénératives (MND) sont aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique. Elles touchent près d’1,5 millions de personnes. Le personnel soignant des établissements est confronté à la prise en charge de personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées (MAMA). Il est donc essentiel de les aider à adopter un nouveau regard sur ces pathologies, afin d'établir une relation individualisée et privilégiée avec ces personnes qu'ils accompagnent.

Objectifs

Se sentir moins démuni pour accompagner des personnes âgées présentant des troubles du comportement.
Mieux connaitre la pathologie, son évolution et son retentissement.
Prendre conscience de la réalité d'une personne souffrant de la maladie d'Alzheimer.
Améliorer la communication : « comprendre et se faire comprendre ».
Prendre conscience de ses propres modes de réaction et mieux gérer les situations d'agressivité et de violence.
Adopter un nouveau regard sur les personnes souffrant de MAMA en cherchant du sens derrière le non-sens apparent.
Mettre en place un accompagnement individualisé.
 

Participants

Personnel soignant.

Effectif

L'effectif maximum est de 12 personnes.

Intervenants

Cette formation est animée par une psycho-gérontologue, spécialisée dans l'accompagnement des équipes soignantes en secteur sanitaire et médico-social.
Tous nos formateurs consultants répondent aux normes exigées par notre système qualité.

En détail...

Le contenu

1. La maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées

2. Définition et description de la maladie d'Alzheimer

3. Les signes et les symptômes 

Troubles de la mémoire.
Troubles des gestes.
Désorientation dans le temps.
Désorientation dans l’espace.
Troubles du langage.
Troubles de la reconnaissance.
Troubles du jugement.
Déambulation.
Agressivité.
Troubles perceptuels : illusion et hallucination.

4. La communication verbale et non verbale adaptée à ces pathologies
Les différents troubles du langage en fonction de l’évolution démentielle.
Attitudes d’écoute d’une personne démente.
Attitudes pour se faire comprendre d’une personne démente.
La communication non-verbale.

5. Réactions et attitudes des professionnels
Face aux déambulations, aux fugues.
Face à l’agressivité, aux refus et aux oppositions (de manger…).
Face aux demandes incessantes, aux « rabâchages », aux cris.
Face au repli ou syndrome dépressif.
Face à la désorientation dans le temps et dans l’espace.
Face aux attitudes et aux demandes des familles.

6. L’accompagnement individualisé : respect, confort et dignité 
Respecter l’autonomie qui reste à la personne.
Ne pas « réduire » la personne à sa pathologie.
Stimuler sans mettre en échec.
Préserver son individualité et son intimité.

 

Se préparer...

Les prérequis

Aucun prérequis n'est exigé pour cette formation.

Méthodes, moyens et suivi

Méthodes pédagogiques et moyens techniques
Apports théoriques et méthodologiques.
Analyse d'expériences, de situations ou études de cas cliniques.
Diffusion de vidéo.

Moyen d’appréciation de l’action
Lors de la formation, les participants sont soumis à des mises en situation, des exercices pratiques, des échanges sur leurs pratiques professionnelles permettant un contrôle continu de leur progression et du développement de connaissances et de compétences acquises conformément aux objectifs visés.

Suivi de l’action
Lors de l'exécution de la formation, une feuille de présence par demi-journée devra être signée par le stagiaire.

mail_outline Contactez-nous