Pour commencer

En résumé

Les professionnels soignants sont bien souvent les premiers confrontés à la plainte du patient et donc les premiers acteurs de l’évaluation et de la prise en charge de la douleur. Cette dernière résulte d’une bonne coopération patient algique/soignant.

Objectifs

Identifier la douleur et cerner le concept de la prise en charge de la douleur.
Évaluer la douleur avec les outils adaptés. 
Reconnaître les douleurs induites.
Intégrer la législation et les recommandations encadrant la prise en charge de la douleur.   
Reconnaître les différents traitements, médicamenteux et non médicamenteux.

Participants

Personnel soignant.

Effectif

L'effectif maximum est de 12 personnes.

Intervenants

Cette formation est animée par une IDE , spécialisé dans l'accompagnement des équipes dans le secteur sanitaire et médico-social.
Tous nos consultants formateurs répondent aux normes exigées par notre système qualité.

En détail...

Le contenu

1. Cadre législatif, plan douleur
Textes de lois et préconisations HAS.
Les CLUD, référents douleur.

2. Physiologie et différents types de douleur
Définition de la douleur.
Physiologie du circuit de la douleur.
Les différents types de douleur : aiguë, chronique, nociceptives, neuropathiques, psychogène.

3. Échelles d’évaluation : auto et hétéro-évaluation
Les différentes échelles d’évaluation : auto évaluation et hétéro évaluation .
Les échelles adaptées suivant les patients ou résidents.
TILT : type, intensité, localisation, temps et traitements.

4. Développer des capacités d’écoute, d’observation et d’accompagnement, en lien avec la prise en charge de la douleur
Définir les besoins : Virginia Henderson et pyramide de Maslow.
Notion de PNL.
Notion d’analyse transactionnelle.
La relation d’aide : écoute et présence dans la triangulation patients, résidents et accompagnants.

5. Prise en charge des douleurs induites
Définir les douleurs induites.
Evaluer le ressenti du patient ou du résident, connaitre nos freins et les freins institutionnels.
Les traitements médicamenteux.
Les traitements non médicamenteux Emla*Meopa*installation, hypnose conversationnelle, relaxation, et différents dispositifs.

6. Traitements médicamenteux et non médicamenteux
Traitements médicamenteux : action, temps d’action, effets indésirables, interactions.
Morphiniques et PCA.
Traitements non médicamenteux : panorama : toucher massage, hypnose conversationnelle, réflexologie plantaire, musicothérapie, huiles essentielles, relaxation ...

 

Se préparer...

Les prérequis

Aucun prérequis n'est exigé pour cette formation.

Méthodes, moyens et suivi

Méthodes pédagogiques et moyens techniques
Formation interactive : alternance d'apports théoriques et d'exercices pratiques.

Moyen d’appréciation de l’action
Lors de la formation, les participants sont soumis à des mises en situation, des exercices pratiques, des échanges sur leurs pratiques professionnelles permettant un contrôle continu de leur progression et du développement de connaissances et de compétences acquises conformément aux objectifs visés.

Suivi de l’action
Lors de l'exécution de la formation, une feuille de présence par demi-journée devra être signée par le stagiaire.

Accessibilité
L’inscription cette formation est possible jusqu’à 48 heures avant le début de la session.

Nos locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Dans le cadre de la charte H+, CCI Formation est un relais auprès des acteurs du handicap pour répondre le mieux possible à votre demande de formation. N’hésitez pas à prendre contact avec notre référent pour que nous étudions votre demande.
 

mail_outline Contactez-nous