Accueil     Nos solutions     Consultez nos formations catalogues

Prévention de la douce violence dans les pratiques professionnelles



Pour imprimer cette fiche cliquez ici


Dates :

• Nous consulter.

Durée : • 3 jours, soit 21 heures.
Prix : • Nous consulter.
 
Cette formation doit permettre aux professionnels de l'enfance de repérer au quotidien les situations qui répondent au concept de douces violences, dans le but de développer des pratiques professionnelles qui assurent le respect de l’enfant et de sa famille.
 

Objectifs

• Définir le concept et en analysant les causes institutionnelles ou individuelles.
• Mettre en œuvre des outils pour remédier aux risques de douces violences.
• Définir et intégrer dans les pratiques professionnelles la notion de dignité des tout-petits.
• Développer une communication plus constructive avec les enfants et les familles.
• Mener une réflexion sur les enjeux psychologiques de l’accueil des jeunes enfants dans le cadre d’un projet pédagogique.
• Se positionner en tant que professionnel de la petite enfance dans sa relation aux enfants et aux familles.

 

Personnes concernées

• Personnel de structures accueillant de jeunes enfants (crêches, haltes garderies...).
 

Intervenant(e)(s)

• Psychologue et consultante en communication, intervenant régulièrement auprès d'équipes socio-éducatives.
 

Programme

1. Le concept de « douce violence »
• Partage des représentations des stagiaires sur la notion de respect du jeune enfant accueilli en crèche ou halte-garderie.
• Rappel historique de la place de l’enfant dans la société : de « l’infans » à la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.
• Présentation du concept de « douce violence » proposé par Schuhl C., éducatrice de jeunes enfants.
• Présentation des attitudes de base de la relation d’aide et des outils de l’écoute active pour une communication efficace et constructive avec les enfants, les parents et au sein de l’équipe :
- présentation théorique,
- exercices pratiques.

2. Analyse des pratiques professionnelles actuellement mises en œuvre et repérage des situations pouvant être caractérisées de « douces violences » sur les temps forts d’une journée, associée à un étayage théorique relatif au développement psychologique de l’enfant :
• L’accueil :
- analyse des pratiques et repérage des situations déviantes,
- rédaction collective d’un protocole de bonnes pratiques d’accueil.
- Apport théorique : la problématique de la séparation chez le jeune enfant.

• Les activités proposées aux enfants :
- analyse du choix des activités et repérage des situations « déviantes »,
- rédaction collective d’un protocole de bonnes pratiques dans la réalisation des activités,
- apport théorique : le rôle fondamental du jeu dans le développement psychologique de l’enfant.

• Les repas :
- analyse des pratiques et repérage des situations « déviantes »,
- rédaction collective d’un protocole de bonnes pratiques des temps de repas,
- Apport théorique : l’oralité et la symbolique de la nourriture chez le jeune enfant.
• Le sommeil :
- analyse des temps de sommeil en termes de projet pédagogique et de contraintes organisationnelles,
- repérage des situations « déviantes »,
- rédaction collective d’un protocole de bonnes pratiques des temps de sommeil,
- apport théorique : les angoisses liées au sommeil et les pré-requis d’un sommeil serein.
• Le change et la propreté :
- analyse des temps de change ou d’accompagnement aux toilettes et repérage des situations « déviantes »,
- rédaction collective d’un protocole de bonnes pratiques des temps de change ou d’accompagnement aux toilettes,
- Apport théorique : l’analité et les enjeux psychologiques de l’acquisition de la propreté.
• Le départ :
- analyse du départ des enfants en termes de projet pédagogique et de contraintes organisationnelles, et repérage des situations « déviantes »,
- rédaction collective d’un protocole de bonnes pratiques lors du départ des enfants.
- apport théorique : l’importance de l’information donnée aux parents.

 

Méthode(s) pédagogique(s) et moyen(s) technique(s)

• Travail de réflexion et d’élaboration en sous-groupes avec restitution collective.
• Analyse des pratiques professionnelles et élaboration de protocoles de bonnes pratiques.
• Exposés théoriques avec supports visuels.
• Exercices pratiques.
• Supports documentaires.

 

 





Sandrine Flandin
Tél. : 04 76 28 26 89
sandrine.flandin@grenoble.cci.fr


Demander le catalogue : cliquez ici
  haut de page
CCI Formation : 04 76 28 29 28 / Formation qualifiante et diplômante : 04 76 28 26 98     CCI Grenoble  Mentions légales